Faculté de théologie et de sciences des religions
Théologiques

AccueilLorem IpsumIpsum

 

couverture

 

L'individualisation de la relation religieuse

 

Les nouvelles religiosités interrogent la pertinence de l’idée de mystique en tant que marquée par la référence à un être transcendant, monothéiste. D’autres cultures se réfèrent plutôt au monde pluriel des « esprits » dans le sens d’une égalité ou même d’une domination. Aborder ces rapports en termes d’individualisation d’une « relation religieuse », relation à « un autre ou un ailleurs surnaturel », induit un autre langage sur l’altérité et le sujet. Dès lors, comment analyser ces formes fort diverses parfois extrêmes, objet à la fois de tensions et de médiations avec l’institution ou le corps en question, en fonction de leurs modes d’expression et de subversion?

 

LIMINAIRE

7-14

Francis Gauthier

 

THÈME

15-30

Foi et vision mystique dans les Confessions d'Augustin
Jean Grondin

31-47

Grégoire de Nazianze. Le miroir de l'Intelligence ou le dialogue avec la Lumière
Francis Gauthier

49-66

Le moi et Dieu selon Maître Eckhart
Olivier Boulnois

67-85

Amour pur et union en dépit de l'absence dans Laylî u Majnûn de Nizâmî
Jad Hatem

87-104

Le croyant singulier et invisible
Vincent Delecroix

105-121

Les médiations de l'immédiateté. L'individualisme communautaire des assemblées pentecôtistes
Laurent Amiotte-Suchet

123-137

Le mysticisme silencieux des Sekani de la Colombie-Britannique (Canada)
L'individualisation du mythique et la territorialisation de l'individualité
Guy Lanoue

141-156

« Je tendais vers Dieu, et je suis tombé sur moi-même! »
Anselme de Cantorbéry et le rapport nouveau de l'individu à Dieu au tournant du XIe siècle
Jean-François Cottier

 

POSTFACE

157-175

Francis Gauthier

 

HORS-THÈME

177-196

Sagesse, folie et bonheur en Qohélet 10,1
Jean-Jacques Lavoie